Wifi Logo
15734886-Hotspot-WiFi-signe-contre-un-ciel-bleu-Banque-d'images

Wifi via Hotspot : identifier les dangers pour les éviter

Au quotidien, nous sommes tous amenés à nous connecter depuis notre smartphone, tablette ou ordinateur à un  Hotpost, une voire plusieurs fois par jours. Néanmoins, beaucoup ne se doutent pas que ce geste, devenu presque un automatisme, peut représenter un réel danger pour la sécurité des données personnelles et confidentielles. Voici ce que vous devez savoir et garder en tête afin de vous connecter de manière sécurisée à un réseau Wifi via un hotspot.

Les hotspots : une connexion gratuite mais souvent très dangereuse

En déplacement, à l’aéroport, à la gare, à l’hôtel, dans un restaurant ou un café, nous sommes nombreux à nous connecter au hotspot, cette zone d’accès à internet sans-fil, ouverte et généralement gratuite. Mais ce geste anodin représente une véritable menace aussi bien pour les informations et les données numériques transmises et envoyées (mails, mots de passes etc …) que pour l’ordinateur, la tablette ou le smartphone en lui-même.

Ces menaces peuvent prendre différentes formes. Les plus courantes sont :

  • Le Sniffing : il s’agit de l’interception des données transmises comme les identifiants et les mots de passe qui transitent entre le router et le terminal connecté (PC, tablette, smartphone, ordinateur portable) afin de les réutiliser à des fins malveillantes.
  • Le Sidejacking : c’est une conséquence du sniffing. Après avoir intercepté vos identifiants et mots de passe, le pirate a la possibilité d’usurper votre identité et de se faire passer pour vous.
  • Le Honeypot : ce sont en général des hotpsots utilisés par les pirates. En vous connectant à un de ces hotpsots déguisés, vous vous exposez à des risques car le pirate pourra récupérer toutes vos données sensibles.

Comment optimiser et renforcer la sécurisation des données lors d’une connexion sur un hotspot ?

Face au risque et au danger, un simple anti-virus et des correctifs de sécurité mis à jour ne suffisent pas pour garantir une sécurité optimale. D’un point de vue technique, le respect de plusieurs règles de base permet d’assurer la sécurisation de vos données lors de leurs transmissions.

Plus particulièrement lors d’une connexion à un hotpspot, veillez à :

  • Activer et utiliser le firewall (« pare-feu ») de votre système d’exploitation ;
  • Configurer vos messageries grâce au protocole IMAPs ou POP3s pour garantir la protection de vos données. Si vous les consultez via le webmail, utilisez le protocole HTTPS. D’ailleurs, préférez le protocole HTTPS pour la consultation de tous les sites internet quand cela est possible.
  • Limiter le recours aux dossiers partagés quand vous êtes connectés via un hotspot. Si vous n’en avez pas besoin, n’oubliez pas de désactiver le partage.
  • Éviter de consulter votre compte bancaire en ligne ou d’effectuer des transactions financières quand vous êtes connectés à un hotspot pour limiter les risques de piratage et de fraudes.

Chaque utilisateur doit être conscient des risques qui existent pour éviter de mauvaises surprises. Parfois, il suffit de vérifier auprès du restaurateur ou bien de la réception de l’hôtel, le nom exact du hotspot pour éviter de se connecter à un hotspot suspect mis en place par des pirates afin de scanner et récupérer toutes les données envoyées et reçues tout en passant inaperçu. Inutile de rappeler que vos mots de passe doivent être sécurisés et qu’il ne faut en aucun cas les communiquer à un tiers.